Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ça peut vous intéresser

Jersey Boys

25 Juillet 2014 , Rédigé par Pierre-Yves Coulbeaux Publié dans #Comédie musicale, #Biopic, #Clint Eastwood

Jersey Boys

Le premier hit du groupe

Dernier bébé de Clint Eastwood, il ne sera pas le film le plus bruyant de sa carrière. Le métrage se situe entre deux genres : le film de mafieux, dont je ne suis pas un grand fan sans non plus détester, et le film musical (différent de la comédie musicale en ce sens où s'il y a pas mal de chanson et de musique, il n'y a pas de séquence dansée et chorégraphiée, sauf au générique. Et les chansons ne mettent pas nécessairement en avant les propos et les sentiments des personnages même si elles peuvent avoir un lien avec le propos qui est développé. Si la parenthèse vous semble longue, sachez que je suis capable de bien pire. J'aime les digressions.) que j'apprécie grandement.

Un film de mafieux musical donc, puisque l'on suit le schéma narratif du premier genre, avec ses personnages types, sur le ton du second genre. Cela peut évoquer "Walk the "Line, l'excellent biopic sur les débuts de Johnny Cash, réalisé par James Mangold. Avec tout ça, il est peut-être temps que je donne mon avis... Eh bien c'est pas mal. Je ne me suis pas ennuyé, ça passe bien, mais j'avoue qu'il ne fallait pas que ça dure plus longtemps.

Les qualités sont repérables : une bonne réalisation, une belle photographie, de bons acteurs, etc. L'histoire et le scénario fonctionnent très bien : le groupe de musique suit vraiment l'évolution de mafieux à la Scorsese. On retrouve bien les types de personnages : le jeune idéaliste, le nerveux pas malin, celui qui pense, et celui qu'on remarque à peine mais qui pète son câble à la fin. Ce ne sont pas les seuls types de films de mafieux, mais ce sont ceux qui ont été retenu. Le film fait même un clin d’œil à Joe Pesci, dont l'un des personnages reprend le type de personnages qu'il joue le plus souvent. Un héros aux débuts difficile, une ascension, les conflits, la chute et la reconversion (le schéma scorsesien, déjà dans Raging Bull).

La narration elle-même n'est pas mauvaise du tout : on passe par les points des trois autres membres du groupe qui accompagnent le héros. Du coup, le groupe et ses membres sont montrés de trois façons légèrement différentes, chaque personnage racontant des épisodes différents.


Clint & the Four Seasons

Ah, j'oubliais. Je parle de cela comme si ce n'était qu'un film, mais c'est bien un biopic, Franki Valli & the Four Seasons est un vrai groupe. Franki Valli a aujourd'hui 80 ans (toujours vivant). Le groupe est représenté avec les vrais noms dans le film. Si mes recherches ne mentent pas, seul un membre est fictif dans le film, pour des soucis de narration je pense, puisque dans la réalité, c'est un membre du groupe qui changeait. Enfin, notons que Franki Valli chante le générique de Grease (j'avoue, c'est de là que je le connais).

Mais le film n'est pas une adaptation de la vie de Franki Valli, du moins pas directement. Il est l'adaptation d'une comédie musicale de 2005 portant le même titre. Qu'Eastwood n'en fasse pas une comédie musicale à proprement parlé au cinéma, je le conçois, et cela se justifie avec le style mafieux qui est utilisé. Pour ma part, de vraies séquences musicales, comme celle du générique de fin, m'auraient plu, mais je reconnais que faire une choré sur Sherry (lien en haut de l'article) n'est pas évident. Pour ce qui est de la musique, elle est sympa. Après, difficile de juger l'adaptation sans avoir vu l'oeuvre d'origine.

Bref, Eastwood met en scène une comédie musicale de Broadway pour le grand écran et doit faire des choix qui, à mes yeux, se justifient pleinement. Le film est tout à fait plaisant à voir et à écouter, et ses qualités techniques et artistiques le servent bien. Je le recommande aux amateurs du genre. Cela dit, s'il distrait bien, force est de constater qu'il n'y a, hélas, rien de bien remarquable non plus.

 

Réalisé par
Clint Eastwood

Ecrit par
Rick Elice
John Logan
D'après la comédie musicale Jersey Boys de Marshall Brickman

Interprété par
Jonh Loyd Young - Franki Valli
Erich Bergen - Bob Gaudio
Vincent Piazza - Tommy DeVito
Michael Lomenda - Nick Massi
Christopher Walken - Angelo "Gyp" DeCarlo
Kathrine Narducci - Mary Rinaldi

 

INDEX des films

Retrouvez nous sur

Facebook
Sens Critique

Selon le film, Franki Valli est en solo pour celle-ci, et je n'ai rien trouvé prouvant le contraire.

C'est de là que je le connais le loustic !

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article