Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ça peut vous intéresser

Albert à L'Ouest

24 Juillet 2014 , Rédigé par Pierre-Yves Coulbeaux Publié dans #Comédie, #Seth MacFarlane

Albert à L'Ouest

Personnellement, je n'ai pas été très convaincu par Ted. Le film a ses moments fun, mais pour moi, c'était une private joke de MacFarlane avec ses potes, du coup, je n'ai pas accroché. De fait, j'étais un peu sceptique avant d'aller voir son nouveau film : Albert à l'Ouest. Je sais, j'ai un bon mois de retard, mais je m'en tape, j'étais occupé, puis en vacances. Bref, on s'en fout.

Ce film est à mourir de rire. Les détracteurs critiquent déjà l'humour graveleux et pipi-caca... Rabelais, Verlaine, Rimbaud, Verne, Beckett, Dumas et bien d'autres utilisaient cet humour quand il voulait faire rire. Le sexe était moins explicite simplement parce que sinon, on ne les publiait pas. Sade faisait un peu d'humour aussi, mais lui, c'est autre chose. Même dans un texte politique et satirique comme la Satyre Ménippée on a de l'humour pipi-caca. Remontez à Plaute, et vous en trouverez encore. Donc non, ce n'est pas de l'humour facile. Et avant de le critiquer, certains devraient s'assurer de la teneur de leur propre humour. BREF. Je m'égare...

Les gags s'enchainent bien dans Albert à l'ouest, et la partie nounouille (la romance bien grosse qui pourrit plein de films) passe bien et ne paraît pas si nounouille. C'est un plus par rapport à Ted. En fait, ici, la romance est éclatée et disséminée entre les gags. En plus, elle est parodiée par une seconde romance entre le meilleur ami du héros et sa fiancée (couple sujet à d'excellentes blagues de par leur situation disons... particulière). Tout n'est pas dans la bande-annonce, même si hélas elle en montre beaucoup.

Remarque que beaucoup font, et elle est tellement bien fondée que je me dois de la faire aussi : c'est quoi ce titre français ? Albert à l'Ouest ? A million ways to die en VO, soit "un million de façon de mourir" littéralement, ou, pour faire bien : Mille façons de crever au Far-West (je suis pas du métier, ma version vaut ce qu'elle veut : mille se dira plus facilement en français dans ce contexte pour l'hyperbole, crever va avec la vulgarité générale, et Far-West est plus évocateur que juste "Ouest"). Nan parce que rien qu'avec le titre d'un film, on se fait des a priori, et clairement, ce titre français n'a pas aidé ! C'est comme les "Titre Movie", surfant sur la vague des "Scary Movie". Je m'égare encore...

Notons un caméo sympa, qu'il fallait faire, qui fait plaisir, mais quand même hyper forcé... Il y avait plein de meilleures façon de le faire.

Pas grand-chose à dire de plus, si ce n'est que si vous vous sentez capable d'accepter l'humour du papa des Griffin et d'American Dad, voyez ce film.

Après une absence, je reviens, et je vais essayer de me rattraper. Par contre, les critiques seront moins systématiquement sur les sorties cinéma. Je vais me centrer sur les films sur lesquels j'ai un avis divergent, qu'ils soient récents ou non, les films peu connus, surfait, etc. Bref, je vais écrire sur les films sur lesquelles j'ai à dire. Pour les sorties cinéma, je verrai pour des mini critiques, éventuellement groupées, d'un paragraphe de dix à quinze lignes.

 

Ecrit et Réalisé par
Seth MacFarlane

Avec
Seth MacFarlane
Charlize Theron
Amanda Seyfried
Liam Neeson
Neil Patrick Harris

 

INDEX des films

Facebook

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article