Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ça peut vous intéresser

Dans l'ombre de Mary, la promesse de Disney

6 Mars 2014 , Rédigé par Jules-Emile Cazlab Publié dans #Biopic, #Drame

VO sous titré français et, pour votre plus grand plaisir, néerlandais.

Sous ce sous-titre assez pourri se cache un bon film opposant deux figures : Pamela Travers et Walt Disney. Ce dernier veut les droits pour adapter les romans Mary Poppins, la première est bien décidée à faire chier Disney. En effet, pas de chance pour Walt, la Mrs considère que ses films d'animation sont débiles et abrutissent les enfants en leur cachant ce que l'avenir leur réserve (en même temps, c'est pas complètement faux... mais on aime bien quand même). Mais bon, nous savons tous qu'au final, le film serait réalisé, avec ses chansons et sa séquence animée, avec Julie Andrews et Dick van Dyke.

Dans ce film, ce n'est pas tant la genèse du film culte qui m'a appris à dire d'une traite, sans faute et en anglais "supercalifragilisticexpialidocious" (even though the sound of it is something quite atrocious, if you say it loud enough you'll allways soud precocious), film que j'espère vous regarder en VO, parce qu'une comédie musicale en VF, ça mérite la pendaison. Quoi, c'est extrême ? Bon, ok, sauf pour les Disney, c'est vrai que je les regarde en VF parce que là, le travail de transcription des chansons est remarquable. Et certaines VF sont meilleures que les VO. Mais à part les films d'animation, la comédie musicale en VF, c'est horrible. Surtout que Julie Andrews a vraiment une belle voix. Comment ça je ne parle pas du bon film ? Ok, ok...

Dans ce film, Dans l'ombre de Mary, c'est l'opposition entre Pamela Travers et Walt Disney qui nous intéresse, ainsi que, et surtout, l'opposition entre Pamela Travers et elle-même : elle doit surmonter un passé douloureux. Walter Disney est là pour l'aider, parce que bon, il veut le faire son film. Mais au travers de ces dualités, c'est la recherche de l'enfant qui est en nous qu'il faut voir, pour s'émerveiller devant les films d'animation de Disney.

Sinon, ce qu'il y a d'intéressant dans ce film c'est sa structure narrative qui alterne entre le passé et le présent du personnage, entre les années 1900 et 1960. Cette structure permet de montrer comment Hellen Goff est devenue Pamela Travers. La figure paternelle prend une importance majeure dans le film. Et aborder le thème de l'enfance et du père en passant par le médium Disney est une idée qui paraît logique, si on oublie le fait que, comme le dit Pamela dans le film, les films de Disney sont stupides et ne préparent en rien les enfants à l'avenir qui les attend (c'est pour cela qu'on les aime tant une fois adulte, on retombe dans un âge naïf qui nous manque).

Et c'est peut-être cette confrontation avec Mrs Travers qui révèle le vieux Disney, car qui se souvient de Mary Poppins se souvient que le film est assez grave vers la fin, via justement la figure du père qu'est Mr. Banks. Mais il y a aussi le combat de Mrs Travers qui refuse que le vieux Walt fasse de sa gouvernante une attraction simplette. Au-delà de l'amour pour son oeuvre, Mary Poppins est aussi le mur que Pamela Travers a dressé entre elle et Helen Goff, et Disney, qui vient menacer ce mur, lui fait peur car en le côtoyant, ce terrible passé d'un père alcoolique et d'une mère oisive remonte... Une relation complexe donc entre les personnages, mais rondement menée.

Ce film aborde donc plusieurs thèmes liés au domaine de l'enfance en abordant le film le plus "sombre" (faut pas déconner, le film se termine bien quand même) de Disney. Bon au-delà de ses thèmes intéressants, le film a de bons acteurs, une musique sympathique qui fait pas mal échos au film de 1964. Une structure narrative intéressante qui se montre très efficace. Après soit l'histoire nous intéresse, soit non. Pour ma part j'ai passé un bon moment. Le film n'est pas trop long, il dure ce qu'il faut. Voilà, après ce n'est pas non plus exceptionnel. Un bon film très sympathique que je recommande.

 

Titre Original
Saving Mr. Banks

Un film réalisé par
John Lee Hancock

Ecrit par
Kelly Marcel et Sue Smith

Interprété par
Tom Hanks - Walt Disney
Emme Thompson - Pamela Travers
Colin Farell - Travers Robert Goff
Ruth Wilson - Margaret

Casting complet sur Allociné

Sens-Critique (6.7/10)
IMDb (7.7/10)

Retrouvez toutes nos publications sur Facebook

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article