Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ça peut vous intéresser

Jesus-Christ Superstar

11 Février 2014 , Rédigé par Jules-Emile Cazlab Publié dans #Comédie musicale

Pitch

Les dernier jours de la vie du Christ

Critique

Ce film est cool. Typiquement un délire de hippie, mais cool. Et cette scène avec Hérode, tellement WTF.
Le film ne se prend pas au sérieux et a même des partis pris intéressant : Judas est aussi important que Jésus, le modèle d'un Jésus on Tour, le brouillage temporel, etc.

Jésus et des soldats... romain !

Le budget du film, bien que je n'en connaisse pas le montant, aurait été assez "conséquent". Suffisamment pour avoir des tank à disposition pour une scène. J'avoue que je serais curieux de connaître ce budget, donc si quelqu'un l'a, merci de me le dire.

Les chansons sont plutôt cool mais la transition de l'une à l'autre, par l'absence totale de texte parlé, est assez hachée, bizarre, mais c'est mieux que d'entendre des banalités chantées (voir Les Misérables) ou de subir des voix inaudibles (cette bouse de Sweeney Todd). Jésus-Christ Superstar est la seule comédie musicale entièrement chantée qui ne soit pas ratée (du moins que j'ai vu). On a quelques bonnes idées de mise en scène et le passage où l'on filme des tableaux de la renaissance est pas mal du tout. Ce qui m'a surpris, c'est qu'un film d'apparence si légère montre des choses comme les 39 coups de fouet. Avec Pilate qui compte sans s'arrêter de 1 à 39 !

Ce film en apprend plus sur la fin de la vie du Christ que celui de Mel Gibson, et c'est plus fun à regarder, sauf si on est un sadique. Car il n'y a pas d'écart majeur avec les évangiles, tout est là, même la Cène. Tout est en version hippie et la Cène devient un pique-nique sauvage dans le jardin des oliviers, mais bon, c'est un parti pris comme un autre et il me semble que cela fonctionne.

La Cène, pique-nique sauvage

Enfin, le film a un propos, quelque chose à dire. Un message très 70s, mais vrai, et je citerai Judas, dans le film, à propos de Jésus : "Soudain tu comptes plus que tes discours". Un peu plus tard, il accusera Marie-Madeleine d'oindre Jésus avec une huile à 300 pièces d'or, pièces qui auraient pu aider les pauvres. Jésus-Christ Superstar : on aime l'homme sans plus prendre le temps d'écouter ses discours. Ce qui est un véritable problème dans la religion.

Bon, après le film n'a pas non plus un message philosophique profond et n'est pas un chef-d’œuvre, faut pas déconner, mais il essaye de faire quelque chose. Il est parfois maladroit, il fera beaucoup rire sûrement, mais il donne aussi une vision originale de Jésus. A voir au moins une fois, pour se marrer. Et à revoir à l'occasion.

 

Réalisé par
Norman Jewison

Ecrit par
Norman Jewison
Melvin Bragg
D'après l'oeuvre de Tim Rice

Interprété par
Ted Neeley - Jesus Christ
Carl Anderson - Judas Iscariot
Bob Bingham - Caiaphas

 

Retrouvez toutes nos publication sur facebook
 

 

 

Titre original  Jesus-Christ Superstar

Réalisateur  Norman Jewison

Scénaristes

Norman Jewison

Melvyn Bragg

D'après l'oeuvre (comédie musicale scénique) de Time Rice

Année  1973

Casting

Jesus-Christ - Ted Neeley

Judas Iscariote - Carl Anderson

Marie Madeleine - Yvonne Elliman

Ponce Pilate - Barry Dennen

Herode - Josh Mostel

Herode, moment étrange... En plus il ressemble vachement à un de mes profs de la fac...

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article