Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ça peut vous intéresser

Real (2014)

11 Avril 2014 , Rédigé par Pierre-Yves Coulbeaux Publié dans #Science-Fiction, #Japon

Après une absence prolongée dans les salles de cinéma de ma part, pour cause de nouveau boulot, il fallait bien y remettre les pieds, et c'est Real, de Kiyoshi Kurosawa que j'ai choisi. Je précise qu'en conséquence de ce boulot, mes critiques seront plus courtes.

Le film ne commençait pas trop mal, le concept était intéressant, puis la japonaiserie prend le pouvoir et ça devient n’importe quoi.

Atsumi est dans le coma et son mari décide d’utiliser une technique moderne pour pénétrer son subconscient et l’aider à se réveiller. Jusque-là, c’est simple, sauf que, évidemment il y a un twist, qui est anticipé parce que la mise en scène, certes bien trouvée, aide le spectateur à comprendre que quelque chose ne va pas. Plus le fait qu’on sait qu’il doit y avoir un twist au vu du type de film auquel on fait face.

Certains éléments semblent conçus pour faire peur, mais ça ne marche pas très bien, et ça peut même être assez ridicule parfois. Enfin, pour ce qui est du ridicule, rien ne peut pas la fin du film. Désolé, spoiler, mais qu’un souvenir refoulé doive être affronté sous la forme d’un plésiosaure sans un bâtiment en ruine, je dis non. J’avais la musique de Jurassic Park en tête pendant toute la fin. En eux-mêmes, les symboles fonctionnent, on les comprend, mais c’est juste qu’une fois l’idée portée à l’écran, ça à l’air stupide.

Quant à la portée du film, d’autres œuvres ont abordé le sujet de façon plus intéressante. L’opposition rêve/réalité est un sujet courant, et je ne peux que vous conseiller Total Recall (version Verhoeven/Schwarzenegger). Ou même le premier Matrix, Inception, et j’en passe. Real semble terriblement superficiel dans sa façon d’aborder le sujet et n’a rien à apporter à la science-fiction. Il propose des choses qui fonctionne, mais qui ont déjà été vues des dizaines de fois.

Je passe sur le concept de « zombie philosophique ». Parce que le terme est ridicule, ce qui est désigné sous ce nom devrait se nommer des « échos psychiques » ou un truc dans le genre. Encore une fois, il me semble que ce concept a déjà été abordé dans un film, mais je n’arrive pas à me souvenir duquel.

En somme, pas grand-chose à retirer de ce film, bien trop long et trop creux.

 

Un film réalisé par
Kiyoshi Kurosawa

Ecrit par
Kiyoshi Kurosawa
Sachiko Tanaka
Kazumi Matsuzawa
D'après l'oeuvre de Rokurô Inui

Interprété par
Takeru Sato - Koichi Fujita
Haruka Ayase - Atsumi Kazu

 

INDEX des films

Retrouvez toutes nos publications sur Facebook

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article