Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ça peut vous intéresser

How I live now (maintenant, c'est ma vie)

18 Mars 2014 , Rédigé par Pierre-Yves Coulbeaux Publié dans #Drame, #Coups de coeur

Cette oeuvre est parfaite pour les adolescents gothiques, rebelles à deux francs cinquante, qui croient avoir compris la vie et ses souffrances à 16 ans. Pourquoi ? Parce que c’est ce qu’est l’héroïne au début du film et qui dédaigne sa famille d’Angleterre pour le plaisir qu’elle prend à simplement vivre dans un monde au bord de l’apocalypse sans ce soucier du lendemain.

Dès le début, on voit que quelque chose ne tourne pas rond dans ce qui se révèlera une uchronie. Quand Daisy arrive à l’aéroport, des soldats partout, et un journal TV parlant d’un attentat à la bombe. Une fois dans la famille, à la campagne, c’est en discutant avec sa tante qu’elle se demande si le monde est sûr. Rapidement, on pose cette base : le monde est au bord du chaos. Mais en même temps on nous présente le personnage principal, Daisy (qui se nomme en fait Elizabeth mais comme elle est rebelle et n’aime pas son papa veut se faire appeler Daisy), une ado classique qui s’habille en noir, et avec ses petits problèmes se croit supérieure aux autres. Comme elle est seule avec ses cousins, elle finit par se lâcher un peu. Mais quand elle commence à prendre ses marques... une bombe explose.

Piper, Jet (le chien), Isaac, Daisy et Eddie

Pour ma part, le film m’a scotché. Le début est assez léger dans l’ensemble, malgré la toile de fond. Mais à partir d’un évènement, le film va devenir de plus en plus sombre. Certaines scènes m’ont vraiment pris aux tripes. L’actrice principale est remarquable. La fin est comme il faut. Ce film est beau. Je suis allé le voir sans savoir vraiment de quoi il s’agissait, je n'avais vu que la superbe affiche et lu un pitch d'une ligne (j'avoue,  j'ai vu un film pour l'affiche en tant qu'image), et je ne veux pas gâcher une expérience en en disant trop. Le film m’a touché. C’est juste beau et intense. Il faudrait que je trouve les bons mots, mais l’idée d’intensité me paraît juste. Evidemment chacun ne le verra pas de la même façon ni ne sera touché au même degré. Que vous aimiez ou non ce film, prenez le pari, prenez le risque de voir autre chose que ce que l’on vous vend. Prenez le risque d’une claque, prenez le risque de ressentir. Si ça ne vous fait rien, revenez me traiter des noms que vous voudrez, mais croyez-moi, ça vous fera quelque chose ! Cela faisait longtemps qu’un film ne m’avait pas tant marqué.

Pourtant, le film a des défauts. Mais je m'en fou, et j'ai pas envie d'en parler. Sachez qu'il ne faut pas tant le voir comme un film sur la guerre que sur la bêtise des ados qui vivent un tournant de leur vie. Franchement, la toile de fond est là, elle dit pas mal de chose, et même si je doute énormément qu'un évènement comme celui présenté advienne (j'ose ne pas y croire), cette toile sert le film proprement. J'ai vu et lu des critiques qui parlent de teen movies. Pour moi, ça n'en est pas un du tout. Ce n'est pas parce que les héros sont des ados que c'est un teen movie à la con. Et d'habitude, les récits qui mettent en scène les ados m'ennuient parce que je ne m'attache pas aux personnages, que je juge trop con et inintéressants. Il y a bien la romance cela dit... j'avoue, c'est limite. En plus ils sont cousins. Mais il faut savoir que l'amour entre cousin n'est considéré comme de l'inceste que depuis peu. Il n'a jamais été condamné, ni par la loi ni par la morale, même aux époques où l'on suivait attentivement la Bible qui proscrit fortement cette pratique. C'est un autre débat, très intéressant, qui n'est pas notre sujet ici. Je laisse passer pour cette fois, parce qu'il y a pas mal d'autres bonnes choses pour rattraper ça, et que ça ne prend qu'une petite partie du film. Il y a d'autres petits défauts, mais rien de gênant.

La mise en scène choisit de laisser la guerre en toile de fond et on ne la montre jamais, on n'en dit rien : on ne sait pas qui elle oppose, ni pourquoi. Et de toute façon, elle n'est pas le sujet premier du film à mes yeux. C'est un teen-movie en ce sens ou oui, c'est le parcours d'une adolescente qui doit surmonter des épreuves. Mais en même temps, pour une fois que je n'ai pas envie de mettre des claques à un personnage d'ado. En mise en scène, l'explosion de la première bombe est superbement rendue : d'abord la campagne paisible, puis le silence total de la nature, ensuite une rafale de vent, le bruit de l'explosion et une pluie de cende. La scène est très forte et fonctionne parfaitement. Ensuite on est toujours du point de vue de Daisy, donc forcément il y a plein de choses qu'on ne sait pas et ne voit pas, des explications qui manquent, mais ça appuie l'aspect paumé du personnage dans l'univers absurde de la guerre.

En bref, un film qui a ses défauts, mais qui fonctionne bien et qui a ses passages émouvants. Des idées de mises en scène très intéressante et un personnage principal auquel on s'attache, une bonne découverte.

 

Titre Original
How I Live Now

Réalisé par
Kevin Macdonald

Ecrit par
Jeremy Brock
Tony Grisoni
Penelope Skinner
D'après l'oeuvre originale de Meg Rosoff

Interprété par
Saoirse Ronan - Daisy
George Mackay - Eddieµ
Tom Holland - Isaac
Harley Bird - Piper

 

Retrouvez toutes nos publication sur facebook

Une bande annonce qui en dit trop à mon goût. Je ne la mets que pour les plus hésitants, mais je recommande tout de même ne NE PAS la regarder...

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article