Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ça peut vous intéresser

Les Trois frères : le retour.

18 Février 2014 , Rédigé par Jules-Emile Cazlab Publié dans #Comédie

Ce n'est pas drôle. Les personnages sont désagréables, voire détestables, et cassent l'humour. Merde, c'est les inconnus !!!

Et je n'ai rien de plus à dire... la façon d'agir des personnages les rend détestables, à vouloir profiter des personnes sans défenses, incapables d'agir avec le moindre courage. C'est pathétique. Certes, ces agissements ne les aide pas, mais surtout, ça ne m'a pas aidé à rire. J'ai souri, j'ai été diverti, amusé, mais rien de plus. Il y a bien Bernard qui sauve un peu le trio de branques, mais ça ne va pas bien loin. Je me fichais de ce qui pouvais leur arriver. Une comédie pas drôle avec des personnages intéressants d'une certaine façon, mais inadaptés.

C'est un retour raté.

.......................................................................................................

Bon, essayons de développer un peu quand même, mais je pense pas aller plus loin, il n'y a pas grand chose à en dire.

Ce n’est pas que le film soit mauvais, il ne l’est pas, et je ne suis pas foncièrement déçu non plus. Mais comme je ne m’attendais pas à grand-chose, le risque n’était pas énorme. Le fait est que je n’ai pas ris devant ce film. J’ai parfois été amusé, mais ça s’arrête là. Le film n’est pas drôle. Et ça tient, pour moi, à ce que les trois frères en question sont des personnages détestables. Surtout Didier qui attend que la mère de sa femme crève pour toucher l’héritage. Mais ce que je comprends encore moins, c’est ce genre de situation devrait me faire rire au cinéma. Là, ça ne fonctionne pas parce que sa femme à l’air d’une parfaite innocente, incapable de faire du mal à qui que ce soit, et mémé, on ne le voit presque pas. Ensuite il y a Pascal. Lui vit au dépend d’une bourgeoise, également pour l’argent. Personnage également antipathique car ladite bourgeoise n’a pas non plus l’air méchante. Quant à Pascal, il est le seul qui sauve la fratrie car il ne fait rien de mal. Pour faire simple, quand des trous du cul qui exploitent des personnes faibles et/ou naïves, ça ne me fait pas rire. Si les personnages exploités avaient eu ne serait-ce qu'un défaut pour les rendre au moins agaçant, de façon à ce que, en tant que spectateur, je ne me préocupe pas spécialement d'eux, je pense que j'aurais ri. En tout cas pas de la façon dont le film met les choses en scènes. Ensuite, il y a le cas de Sarah, la « fille » de Bernard, son langage et ses relations. Elle est aussi peu attachante que les trois autres, voire vraiment énervante et tête à claque.

 

Un film écrit, réalisé et interprété par Les Iconnus : Didier Bourdon, Bernard Campan et Pascal Légitimus.

 

Retrouvez toutes nos publications sur facebook

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article