Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ça peut vous intéresser

Je suis trop dark. (Only Lovers Left Alive)

24 Février 2014 , Rédigé par Jules-Emile Cazlab Publié dans #Drame

Putain quelle merde. Je ne me suis pas autant fais chier devant un film depuis un moment.

Le dernier bébé, de toute évidence mort-né, de Jim Jarmusch, dont le seul autre film que j'ai vu est Dead Man, est d'un ennui profond. Tous les clichés qu'on peut imaginer sur les vampires sont là. Et c'est filmé de façon à bien les mettre en avant. Et que je te balance des gros plans pour qu'on voit bien les canines et à quel point boire du sang c'est un shoot orgasmique. Fuck la subtilité.

Oh et puis tant qu'à faire, Adam sera musicien rock collectionneur de guitare, on va lui mettre un mur avec les photos de Baudelaire, Poe, Wilde et cie. Ah et lui faire jouer avec une balle de révolver en bois mortelle pour un vampire, parce que la vie le déprime, monde de merde. Sérieux, Adam est la caricature d'un lycéen gothique "je suis trop dark". Que ce soit voulu ou non, c'est chiant à regarder.

Et Eve, sa femme, le laisse faire.

L'histoire ? Si il y a une histoire ? Oui, tout de même. Adam et Eve (tu le vois le symbole ou pas ???) sont un couple de vampire disons de la vieille école, classiques, très typés décadentistes. Ils ont du mal à subsister dans le monde moderne et même à se procurer du sang. Au contraire d'Ava, la soeur d'Eve, qui vient pour les faire se rendre compte qu'il est temps de s'adapter. Le tout se passe à Détroit, puis à Tanger.
Ah, et il y a John Hurt qui ne sert pas à grand chose si ce n'est à permettre à Jarmush de montrer à quel point il est cultivé.

Donc en thèmes on a le passé face au présent, la vie classique face à la modernité, le conflit générationnel et la survie via l'adaptation. On a aussi le conflit humain du progrès, avec ses bons et ses mauvais points, avec une accentuation sur le sort réservé à certains scientifiques célèbres (Copernic, Gallilée, ...). Je formulerai la chose en disant que le progrès attise chez l'homme une envie, un besoin, en même temps que la peur.

Des thèmes intéressants, passionantss même, mais passés ici à la moulinette dans un traitement dégueulasse. C'est mou, il ne se passe rien. Mais ça encore, j'ai vu des films sans actions très bons. Mais merde, cette image du vampire décadentiste. C'est d'un chiant. Et ça en fait des caisses sur cette image en plus. On nous étale des points de la culture à tout va pour pas grand-chose, les symboles sont tellement gros que ça donne la gerbe. Je ne pensais pas qu'un type oserait appeler un couple de vampire Adam et Eve. C'est tellement gros.


Je suis Jim Jarmusch et je suis trop dark

Nan et puis faut pas déconner, les thèmes sont intéressants, mais ça ne justifie pas deux heures de film, en un court métrage d'un quart d'heure, il les abordait aussi. Là, on a un tas de moments où il ne se passe rien du tout, il n'y a rien d'intéressant à voir ni à entendre, mais c'est filmé quand même. Genre le couple qui dort dans l'avion. Puis dans la voiture. Puis qui marche dans Tanger...

Même la musique est chiante. Même le jeu des acteurs, monotone. Ok, ça correspond aux personnages, et en ce sens c'est bien interprété, mais c'est chiant.

Et ne me dites pas que c'est un truc original, c'est une succession de clichés bourrée d'emphase. Pas non plus "mais tu comprends pas, c'est un film d'ambiance, tu vois". Bah l'ambiance est pourrie, m'voyez.

Bref, je me suis fais chier pendant deux heures.

En plus le film cite Jules Verne au début (on voit, dans les livres que prend Eve, une page des Aventures du capitaine Hatteras). Et Verne c'est mon auteur préféré. Citer un auteur, c'est lui faire preuve de respect et se place sous son égide. En effet, Verne aborde constamment le problème du progrès et de la modernité. Mais mieux. Ses personnages sont plus intéressants et ses récits sont pleins d'action. Citer mon auteur favori pour faire ça, ça me fait chier. Du coup, petit conseil de lecture pour vous : Les Aventures du capitaine Hatteras, et aller, en bonus, Le Château des Carpathes.

 

Ecrit et réalisé par
Jim Jarmusch

Interprété par
Tom Hidleston - Adam
Tilda Swinton - Eve

 

Retrouvez toutes nos publications sur Facebook

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article