Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ça peut vous intéresser

Au bonheur des ogres (film)

13 Février 2014 , Rédigé par Jules-Emile Cazlab Publié dans #Comédie

Pitch

Benjamin Malaussène est seul pour s'occuper de ses frères et soeur. Pour gagner sa vie, il est bouc émissaire, c'est-à-dire qu'il se fait engueuler pour faire culpabiliser les clients et les empêcher de se plaindre davantage. Sauf que cette fonction va dépasser son métier quand une bombe va exploser dans le magasin.

La critique

Le film a la qualité d'une bonne adaptation : il n'est pas le livre. Il lui est fidèle, mais ne propose pas la même chose.

Fidèle en ce sens où on reconnaît très bien chaque personnage, en partie grâce au casting très réussi. Chacun a le même caractère, les dialogues peuvent être aussi vifs quand il le faut, on appelle on chien un chien, pas de détour. Le pitch est général est le même : des bombes explosent dans un grand magasin et on se tourne vers Benjamin Malaussène, bouc émissaire de service, pour y voir un coupable.

Différent car l'histoire change, par nécessité d'adaptation. L'origine des bombes n'est pas la même, et nombre de personnages secondaires du roman disparaissent. Cependant, l'équilibre n'est pas rompu. Différent aussi dans l’ambiance, le ton, le film m'ayant paru plus sérieux. Et c'est là ce que j'aurais à lui reprocher : il ne rend pas assez le côté délirant, cartoonesque (style Tex Avery) du livre qui est beaucoup plus drôle, à part pour quelques scènes...

Qu'on s'entende bien : le film est assez amusant pour nous faire rire et sourire régulièrement, la bande-annonce ne gâchant pas toutes les blagues. Mais ce n'est pas aussi savoureux. Ce qui fonctionne dans le bouquin c'est la narration, type non retranscrit dans le film, mais ça ne l'empêche pas d'être bon.

La famille Malaussène, de gauche à droite : Louna, Jérémy, Benjamin, Le Petit et Thérèse

Les fans du livre risquent d'être déçus, Nicolas Barry ne pouvant faire la même lecture que tout le monde. Mais il me semble qu'il serait injuste de dire que le travail a été mal fait. Un film un peu plus long (10 à 15 minutes, pas plus), aurait permis de développer certaines choses et de rendre certains points comiques plus drôles, mais rien de grave n'a été oublié. Le langage de Jeremy est toujours vulgaire, la relation entre Benjamin et Tante Julia toujours aussi libre. Son problème d'érection est traité de façon frontale. Le film n'a pas peur de dire les choses comme elles sont, et c'est bien.

Mais il manque Clara... Pendant tout le film, j'avais l'impression qu'il manquait un personnage sans trouver qui. Il manque Clara, la sœur toujours armée de son appareil photo !!! Et franchement, je ne vois pas pourquoi elle a été mise de côté. Ces 10-15 minutes l'auraient placée et elle aurait achevé le portrait de la famille Malaussène... Car s'il manque ce personnage, nécessairement il manque les éléments de l'intrigue qui tournent autour d'elle. Et si les suites doivent être adaptées, cela va également poser problème.

Au-delà de ça, bravo pour le casting. Il est parfait. Que ce soit Benjamin, Julia, Thérèse ou les autres, chaque acteur est parfait pour le rôle, et tous jouent très bien.

Enfin, pour ceux qui n'ont pas lu le livre, le film sera certainement plus agréable. Pour ceux qui connaissent le roman de Pennac, il risque d'y avoir une petite déception, mais franchement, on passe un agréable moment, c'est une bonne comédie, et un bon film (car la réalisation est honorable, je n'en ai rien dit, mais elle est bien fichue).

 

Réalisé par
Nicolas Bary

Ecrit par
Nicolas Bary
Jérôme Fansten
Serge Frydman
d'après le roman de Daniel Pennac

Interprété par
Raphaël Personnaz - Benjamin Malaussène
Bérénice Béjo - Tante Julie
Guillaume de Tonquédec - Sainclair

Casting complet ici

 

Retrouvez toutes nos publications sur facebook

Bande annonce (mal faite je trouve)

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article